Articles  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Conséquences possibles (pour nous?) de l'apparition de Bsal sur Salamandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
belreyan



Masculin Nombre de messages : 169
Age : 35
Localisation : 07 France
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Conséquences possibles (pour nous?) de l'apparition de Bsal sur Salamandra   Lun 20 Mar 2017, 11:19

Bonjour à tous,

Un article très intéressant sur un nouveau champignon qui semble faire des ravages, en particulier sur les Salamandra des Pays bas et qui pourrait avoir des répercutions sur les échanges (nos échanges!) d'urodeles.

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.2903/j.efsa.2017.4739/full

Résumé du résumé:
" Un nouveau champignon, Batrachochytrium salamandrivorans (Bsal), a été identifié dans des populations sauvages de salamandres aux Pays-Bas, en Belgique et dans des populations conservées en Allemagne et au Royaume-Uni. L'EFSA a évalué le potentiel de Bsal pour affecter la santé des salamandres sauvages et élevées dans l'UE, l'efficacité et la faisabilité d'une interdiction de mouvement des salamandres échangées, la validité, la fiabilité et la robustesse des méthodes diagnostiques disponibles pour la détection de Bsal et d'autres méthodes possibles et des mesures d'atténuation des risques réalisables pour garantir un commerce international et européen sûr des salamandres et de leurs produits.
Ce champignon isolé et caractérisé en 2013 sur une population hollandaise de Salamandra salamandra.
D'apres les connaissances actuelles, Bsal pourrait causer la mort de salamandres (tant en labo qu'en milieu sauvage : 12 urodeles européens et 3 asiatiques (Salamandridae, Plethodontidae, Hynobiidae et Sirenidae).

Les interdictions de mouvement constituent des mesures d'atténuation des risques clés pour prévenir la propagation des agents pathogènes dans les zones et les populations aujourd’hui indemnes.

L'efficacité d'une interdiction de circulation dépend principalement du volume des importations, de la possibilité pour Bsal de rester viable en dehors des espèces sensibles / tolérantes et de la capacité de limiter les mouvements illégaux.

La mise en quarantaine des salamandres, la promulgation d'une législation qui exige que l’on puisse prouver que les animaux sont indemnes de Bsal avant tout mouvement, la limitation des déplacements des salamandres, la surveillance de toutes les espèces échangées, les procédures d'hygiène / mesures de biosécurité avant et pendant les mouvements et la sensibilisation du public sont les mesures les plus pertinentes pour garantir la sécurité sanitaire tant au niveau européen qu’international du commerce/échange de salamandres. "

Pas cool, mais alors pas cool du tout...
Revenir en haut Aller en bas
belreyan



Masculin Nombre de messages : 169
Age : 35
Localisation : 07 France
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Conséquences possibles (pour nous?) de l'apparition de Bsal sur Salamandra   Lun 20 Mar 2017, 11:43

Pour enfoncer le clou, ce champi pourrait venir d'Asie du Sud Est ( http://www.nature.com/articles/srep44443 ).... raison de plus pour préférer les animaux issus d'élevage plutôt que prélevés dans la nature :

Résumé traduit (et simplifié) de l'article :
"Les champignons Batrachochytrium dendrobatidis (Bd) et B. salamandrivorans (Bsal), constituent une menace majeure pour la biodiversité des amphibiens. Des données récentes suggèrent que l'Asie du Sud-Est pourrait être un berceau potentiel pour les deux champignons, ce qui a probablement entraîné une coexistence généralisée hôte-pathogène. Nous avons échantillonné 583 salamandres de 8 espèces à travers le Vietnam dans 55 emplacements pour Bsal et Bd. Bsal a été retrouvé dans 14 des 55 habitats (2 où il a été détecté en 2013), chez 5 espèces de salamandridé. La souche pandémique mondialisée de Bd a été trouvée dans un étang sur une espèce.
En combinaison avec un manque complet de corrélation entre l'infection et l'état corporel individuel et l'absence d'indication de maladie associée, ceci suggère un endémisme pathogène de bas niveau et une coexistence de Bsal et Bd avec des populations de salamandridées vietnamiennes. Bsal était plus répandu que Bd, et se produit à des températures plus élevées que tolérées par la souche type, ce qui suggère une niche thermique plus large que celle actuellement connue. Par conséquent, cette étude appuie l'hypothèse que ces champignons peuvent être endémiques en Asie et que les espèces de cette région peuvent agir comme réservoir de maladie.

Revenir en haut Aller en bas
 
Conséquences possibles (pour nous?) de l'apparition de Bsal sur Salamandra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens découvrir ce site rien que pour nous les Auvergnats !!!
» bon site! pour nous?
» Quel chien pour nous ?
» Dragon en papier qui tourne la tête pour nous regarder
» l'animal , le bien etre pour nous! un antidepresseur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urodèles :: Le coin des bavards :: Ca se discute-
Sauter vers: