Articles  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
newtsaddict



Masculin Nombre de messages : 67
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Dim 09 Mar 2014, 16:51

Bonjour à tous,

Qui pourra me conseiller sur un Noto en très mauvais point ?

Je maintiens des Notophthalmus viridescens viridescens, sans doute d’origine sauvage.

Après la 1ère hécatombe de quelques individus les 1er jours (suite au stress?), j’ai manifestement un grave problème de fond car tous les 2 mois en moyenne je perds un nouvel individu toujours avec les mêmes symptômes.

Symptômes initiaux :
• Pour les mâles cela commence par la perte de leur robe de parade
• Dans tous les cas un manque de dynamisme (apathie)
• Des lambeaux de peau pendent accrochés au corps après la mue, ce que j’attribue à la conséquence de ce manque de dynamisme : les individus ont peut-être trop peu d’énergie pour s’arracher comme il se doit leur « pyjama » de peau en se contorsionnant
• Souvent l’individu traîne en surface
• L’individu n’est pas efficace à attraper les vers de vase, mais il semble tout de même chercher à s’alimenter (du moins au début)

Symptômes suivants
• L’extrémité de la queue noircit, puis semble se déliter / pourrir ; le dernier individu touché avait vraiment le bout de la queue en lambeaux sur quelques mm !
• Saignements de l’extrémité de la queue
• Le ventre, notamment autour des membres avant, semble comme hypervascularisé, rosé.
Quelques jours après (3 jours généralement) c’est la MORT !!

Je n’ai plus que 3 individus.
Que des mâles qui un temps ont pété la forme avec une magnifique livrée nuptiale.
Mes individus n’ont pas hiberné, ils sont restés en appartement depuis près d'1 an autour de 19°C, dans un bac très vaste, bien planté, avec changement d’eau partiel (20% de l’eau) toutes les 1-2 semaines, riche en micro-organismes, avec des feuilles de chêne…
Je n'ai pas pu mettre en place comme voulu l'hibernation utile à la repro, mais je ne pense pas que cela ait affecté leur santé (n'est-ce pas ?).

L’un d’entre eux aujourd’hui est au stade avancé de l’extrémité de la queue noirâtre, saignements observables facilement sur papier type Sopalin, rosé par endroit sur le ventre autour des membres antérieurs.
 confused Bref je flippe grave, parce que cette semaine celui-là va crever si je ne fais rien, ça ne fait pas un pli !!

Pour tenter de les sauver :
• Chacun est isolé dans un petit bac d’eau propre (eau du robinet reposée 24h) avec quelques plantes type Riccia fluitans et Limnobium (grenouillette), et une brique ou une souche pour se cacher ou se mettre au sec.
Très peu d’eau, je veux éviter les noyades. Les plantes choisies ont pour but surtout de les aider à se maintenir éventuellement à la surface + effet rassurant (?).
J’ai noté qu’une eau acidifiée avec des feuilles de chênes est bénéfique : parfait, j’en ai tout un sac poubelle. Quel pH viser alors, approximativement ?
• Je fais des bains de bleu de méthylène que je dose à vue (bien bleu, mais pas non plus un bleu trop dense) pendant 15mn, fréquence 2 fois/semaine.
OPTION 1 - William.blake suggère de mettre un peu de bleu de méthylène en permanence dans le bac, c’est envisageable si je vire les plantes (cf. pas de perte d'efficacité dûe à la présence de matière organique), je ne sais pas pourquoi mais j’ai quelques réticences. Un contact permanent au bleu de méthylène semble effectivement une option judicieuse, surtout dans le cas de l’individu à la queue sanguinolente.
Qu’en pensez-vous ?
• J’ai décidé de ne pas tenter de bain de Chlorexhydrine pendant 10mn, les deux dernières fois ça ne m’a pas réussi et les individus sont morts dans le bocal.
• OPTION 2 - J’envisage de tamponner la queue sanguinolente uniquement avec de la Chlorhexidrine (genre avec un sopalin), par exemple 2 fois par semaine .
• OPTION 3 - Autre idée que j’ai en tête : mettre en permanence hors de l’eau l’individu à la queue sanguinolente sur du papier sopalin imbibé de Chlorhexidrine, avec par exemple une petite souche humide pour qu’il puisse se cacher dessous et ainsi limiter le stress ; je le nourrirais alors d’enchytrées voire de tout petits vers de terreau.
+ Bains de bleu 1 à 2 fois / semaine.
• OPTION 4 - Plutôt que du papier sopalin imbibé de Chlorhexydrine, je me dis qu’un sopalin imprégné d’un antibiotique à spectre large, ce serait pas mal. Mais quoi ? Quel dosage ? Acheter ça où ?
Un retour d'expérience ou des commentaires sur les options envisagées 2 - 3 - 4 ?


J’ai bien conscience qu’il y a un truc avec les Notos qui arrivent sauvages, et que les individus issus de repro sont plus résistants.
Là n’est pas vraiment le débat, je m’interroge sur ce que je dois faire là tout-de-suite-maintenant pour limiter la casse !
UN GRAND MERCI d’avance pour vos conseils ou suggestions !

Bonne fin de WE
Revenir en haut Aller en bas
william.blake

avatar

Masculin Nombre de messages : 1302
Age : 34
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Dim 09 Mar 2014, 22:32

A mon avis tu n'auras pas de réponse claire à tes questions, même après le passage de V&C, Fred, en desespoir de cause essaie toujours de MP Letof et Yuku des fois qu'ils passent

Le fait est que personne ne sait ce qui ne va pas avec les notos WC, moi aussi j'avais sous estimé leur fragilité

Le bleu dans le bac, je sais que Fred entre autres n'est pas pour, mais je suis pas seul à le faire et j'ai toujours eu de bons résultats avec.
Apres, entre mettre du bleu dans un bac de 100 litres cyclé et planté avec substrat, et dans un bac de quarantaine de 10l avec un brin d'élodée y a une grosse différence. Dans le second cas aucune contre indication.

Ca a toujours sauvé mes notos quand ils présentaient le debut du syndrome que tu décris.

Pour le moment, si tu veux sauver tes animaux sur le court terme la seule chose à faire est le ringer amphibien qui devrait prolonger leur espérance de vie, à voir avec V&C pour la posologie mais j'en ai un litre à la maison si tu passes pas loin, il est à toi (ca t'éviterait d'avoir 1 semaine d'attente à la pharmacie temps qu'ils le préparent).
A defaut de ringer tu peux utiliser du NaCl en attendant

J'aurais combiné des séances de ringer avec du bleu dans les bacs de quarantaine, pour moi ca devrait marcher.

Ensuite, la derniere etape pour en finir avec cette histoire serait l'analyse bactérienne, de contacter un véto pour investigation afin de déterminer s'il s'agit d'une infection et laquelle, afin de savoir qui cibler, si ca se trouve c'est un germe tout con vulnérable aux antibios, et le sachant on saurait plus vers quoi on va...
Revenir en haut Aller en bas
Triton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6582
Age : 43
Localisation : Helsinki
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 07:30

Je ferai comme William, bleu directement dans le l'aqua. De toute facons si tous tes notos meurent tu devras le refaire.
J'ai eu un cas de flottaison, apathie et mauvaise mue recemment avec des pyrrhos. Il y avait aussi beaucoup de moisisures dans le bac. J'ai siphoner le sable et la moitié de l'eau. J'ai ensuite tout traité avec un antifongique aquario trois fois à deux jours d'intervalle. Ca à l'air d'aller mieux. Je prevois de siphoner encore pour eliminer petit à petit l'antifongique.
Revenir en haut Aller en bas
http://urodeles.forumpro.fr
william.blake

avatar

Masculin Nombre de messages : 1302
Age : 34
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 07:37

Triton tu peux aussi mettre du charbon actif dans ce bac
Revenir en haut Aller en bas
Triton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6582
Age : 43
Localisation : Helsinki
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 07:49

Yep. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://urodeles.forumpro.fr
fredtriton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9591
Age : 25
Localisation : Juvisy
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 09:42

newtsaddict a écrit:
j’ai manifestement un grave problème de fond car tous les 2 mois en moyenne je perds un nouvel individu toujours avec les mêmes symptômes.

Je serais d'avis que ce n'est pas toi ou ta maintenance le problème, mais ça :

newtsaddict a écrit:


J’ai bien conscience qu’il y a un truc avec les Notos qui arrivent sauvages, et que les individus issus de repro sont plus résistants.
Là n’est pas vraiment le débat, je m’interroge sur ce que je dois faire là tout-de-suite-maintenant pour limiter la casse !

En effet ce n'est pas le débat, mais je pense que c'est tout de même le fond du problème...

Non seulement cette espèce n'est pas évidente à maintenir sur le long terme, mais avec des individus WC...

On ne peut que spéculer sur le pourquoi du comment.

D'après les éleveurs chevronnés, il faudrait (en captivité) combiner un maintien 100% aquatique plus une bonne amplitude thermique été-hiver pour augmenter les chances de survie des bestioles.
Cela n'explique pas pourquoi ils crèvent... Il doit y avoir autre chose.

Et sans vouloir être défaitiste, tant qu'on ne sait pas ce qui bloque, on peut pas savoir comment le traiter.

Perso j'ai aussi perdu pas mal d'individus WC, alors qu'ils semblaient s'être parfaitement acclimatés, voir même avaient commencé à se reproduire...
Au final sur deux "lots" de 4 individus WC, pris à 3 ans d'intervalle, il n'y a qu'un seul survivant (du premier lot).
Parmi les dernier notamment les symptômes coïncidaient pas mal à ce que tu décris, nécrose, hypervascularisation, ...

Bain de chlorexidine je suis pas trop pour : la chlorexidine tu l'appliques pour désinfecter. Ça ne "soigne" pas.

william.blake a écrit:
Le bleu dans le bac, je sais que Fred entre autres n'est pas pour, mais je suis pas seul à le faire et j'ai toujours eu de bons résultats avec.

Ben, c'est pas que je suis contre, mais la présence de matière organique "neutralise" les propriétés du bleu, donc dans un aqua normal, entre les plantes et la "vase", l'efficacité doit être toute relative. Pour ça que je préfère les isoler.
(puis y'a aussi le fait de l'isolement d'un individu malade, plus simple à traiter dans un petit bac "hopital").
Après je précise que le bleu ne fonctionne que sur des pathogènes "champignons"... Et encore, pas sur tous.

Les produits généralistes pour poisson, j'en ai, que j'utilise dans les cas désespérés, mais ça n'a jamais marché.
Peut être parce qu'il s'agissait de cas désespérés...

Il y a toujours l'enrofloxacine qui est très utilisée comme anti-bactérien, mais je n'en avais pas lorsque j'avais les Notos, donc j'ai pas pu tester.
Quoi qu'il en soit c'est sur ordonnance.


Au final pour être fixés une bonne fois pour toutes, y'a pas 36 solutions : faire faire une analyse chez un véto/labo.
Un membre du forum a fait ça récemment pour essayer de sauver ses tritons qui étaient voués à une mort certaine (symptômes récurrents qui se traduisaient par la mort des individus).
Le pathogène responsable a été mis en évidence, un produit a été donné, les bestioles ont été sauvées.

A défaut de savoir à quoi c'est dû, on peut espérer savoir avec quoi le traiter.
Et au final, j'ai pas souvenir que cela aie été si cher que ça (surtout si on passe notre temps à racheter des tritons à 20€ qui crèvent en 3 mois inévitablement).
Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com/
william.blake

avatar

Masculin Nombre de messages : 1302
Age : 34
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 10:58

Oep on est donc tous d'accord sur chaque point
Apres, reste à soit oublier les nothos WC, soit à tenter une analyse... effectivement le coût n'est pas forcément exageré mais encore faut-il trouver le bon véto, et savoir vers où aller avec lui. Car dans ces cas faut pas attendre du véto une solution toute prete il aura peut etre besoin d'écouter ces pistes

De mémoire sur Amiens à mon avis le plus indiqué serait le Dr XXX situé Bd XXX faut juste insister pour l'avoir lui et pas une stagiaire.

Il faudrait faire une fiche recap avec photos et description des symptomes de l'animal, associée au traitement qui a réussi pour avoir une base de donnees, surtout quand il y a eu analyse et prescription veterinaire efficace à la clé

Edit Virginie: pas de nom de vétérinaire, en accord avec leur code de déontologie, merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
fredtriton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9591
Age : 25
Localisation : Juvisy
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 11:37

Il me semble que ce n'est pas le véto en lui même qui fait l'analyse, c'est un labo.
Contactes Vincent pour avoir des infos sur la marche a suivre.
Après le véto saura quel traitement appliquer selon le type de parasite.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com/
Triton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6582
Age : 43
Localisation : Helsinki
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 15:15

Est ce que les animaux developpent une bactérie ou un champignon pendant la période chaude et que la période froide résorbe? Et que ce cycle est sans fin?
Revenir en haut Aller en bas
http://urodeles.forumpro.fr
william.blake

avatar

Masculin Nombre de messages : 1302
Age : 34
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 15:42

Non ce n'est pas le veto qui fait l'analyse mais c'est lui qui la commande, et s'il ne sait pas quoi explorer le labo ne sera d'aucune aide... j'imagine que la peau d'un urodele même sain est en temps normal recouverte d'une kyrielle de bactéries dont la présence est plus ou moins normale donc si c'est pour finir avec un traitement contre une salmonelle pas la peine
Revenir en haut Aller en bas
Virginie&Chris
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4159
Age : 42
Localisation : Caen, FRANCE
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 15:43

J'avais vu un article où l'auteur disait que Notophtalmus viridescens était porteur de bactéries, champignons (y compris B.d.), parasites et virus dans le milieu naturel et sur Amphibia Web, ils confirment pour le B.d. + un parasite et un virus. Par contre vu que les populations sauvages restent stables, il est probable que beaucoup de Noto restent porteurs sains longtemps.

Bref, comme dit Fred, tu peux toujours tenter l'enrofloxacine (sur ordonnance du véto) mais sans connaitre la cause, c'est pas sûr que ça marche (il faut jamais sous estimer les cas de mycobactéries et de virus chez les amphibiens et les antibiotiques ne fonctionnent pas dessus)
La Chlorhexidine ne s'applique que sur la peau (pas par bain) comme traitement local d'une plaie.

Le ringer ne fera jamais de mal, mais ça reste un traitement de soutient et non curatif.

Une autopsie serait l'idéal (voir les tarifs auprès du laboratoire, mais j'avais payé environ 100€ autopsie+bactériologie (et mycologie + antibiogramme) pour une grenouille, par contre il faut compter 15 jours pour avoir les résultats de la bactério (d'où l’intérêt de ne pas attendre d'avoir perdu les 3/4 des bêtes pour avoir encore des animaux à sauver), tu peux aussi demander une recherche de Batrachochytrium dendrobatidis (mon labo avait envoyé des prélèvement à un autre) ce qui m'avait coûté 49€ (mais c'était en 2006) )

A priori le labo le plus indiqué par chez toi serait :http://www.somme.fr/100-pratique/le-laboratoire-veterinaire-departemental.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fredtriton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9591
Age : 25
Localisation : Juvisy
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 18:24

La recherche de la Chytride, j'ai envie de dire que ça sert à rien ; d'après des travaux "récents" quasi tous les amphibiens sont porteurs sains.
Les souches virulentes proviennent de souches recombinées ou de souches exogènes contre lesquelles les individus ne sont pas immunisés.

Perso je partirai plus sur les bactéries ou sur d'autres champignons.

Peut être que dans la nature le parasite a un cycle différent et qu'en captivité, faute d'hôte, cela devient fatal au triton...
Peut être que certains paramètres en milieu naturel (physico-chimique, nourriture, ...) inhibent l'effet des pathogènes ?
Peut être que les conditions de maintien ne leur conviennent pas, d'où un stress physiologique, ce qui affaiblit leurs défenses immunitaires et permet à des parasites normalement bénins de devenir létaux ?
Y'a plein d'hypothèses...

Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com/
Virginie&Chris
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4159
Age : 42
Localisation : Caen, FRANCE
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 18:47

Pour le Bd je ne pense pas que ça serve à rien de tester (sauf si d'emblée on traite mais ça n'est pas anodin de multiplier les traitements quand on a des animaux déjà affaiblis) d'abord parce que non, tous les amphibiens ne sont pas (encore) porteurs, et d'autre part, si beaucoup sont porteurs sains et ne déclarent pas la chytrid, rare sont les amphibiens captifs qui restent porteurs sains à vie, ils finissent toujours par claquer (voir le Nk porteur sain de F. Maillet) et sont potentiellement une menace pour leurs congénères.µ

Ditons que si la Chytrid n'est pas la cause de la maladie décrite, elle peut être un facteur aggravant  nesaitpas 

De toute façon, je pense aussi que ces infections des Noto sont multifactorielles Wink

Je viens de penser à un truc, à voir avec un véto, mais le chloramphénicol (un autre antibio) en bain continu a fait ses preuves chez les amphibiens aquatiques (qui supportent moins bien l'itraconazole) contre le B.d., comme c'est aussi un antibiotique reconnu pour être bien toléré chez les amphibiens, ça peut valoir le coup d'être essayé  nesaitpas 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fredtriton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9591
Age : 25
Localisation : Juvisy
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 10 Mar 2014, 19:58

Pour la Chytride c'était le résultat d'une étude faite il y a une paire d'années ;
Ils en étaient arrivé à la conclusion que tous les amphibiens susceptibles d'être porteurs l'étaient, et que les amphibiens et la chytride avaient co-évolué, de sorte qu'au final cela se traduit par des phénomènes de porteurs sains (avec quelques morts de temps en temps).
Et que c'était la mise en contact avec des souches exogènes ou des souches recombinées qui posaient problème (mais assez rarement, la plupart des souches exogènes/recombinées n'étant pas capables d'affecter les animaux). Toutefois, des souches recombinées (à l'origine des évènements de mortalité massifs) ont quand même pu percer. Et si c'était de ça dont il s'agissait ici, les Notos n'auraient ps tenu X mois je pense.

Mais du coup, les animaux traités seront forcément porteurs. Sans que l'on sache si ils sont porteurs de leur souche "saine" ou d'une souche virulente.
Ce qui serait intéressant serait de savoir identifier/différencier le Bd "normale" des Notos et une autre souche plus virulente.
Après comme dit plus haut possible que le facteur stress laisse la porte ouverte au Bd habituellement sain... Mais ce que je veux dire, c'est qu'on ne peux pas le prouver, non ? Etant donné qu'à la base ils sont déjà porteurs. D'où mon "ça sert à rien" ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com/
newtsaddict



Masculin Nombre de messages : 67
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 17 Mai 2014, 19:17

Bonjour,

Manifestement, les urodèles, c’est pas courant pour les labos d’analyse.
Mes interlocuteurs à Amiens ont franchement été pro. Ils se sont penchés sérieusement sur mon sujet, cherchant à creuser, cherchant également à consulter des vétérinaires spécialistes en la matière (malheureusement a priori sans succès, les spécialistes sont des gens débordés!). Le morceau de queue est parti dans 2 labos.
Pour info, le tout : 165 euros.
Ca a pris du temps, et j’ai pu rencontrer dans la foulée mon véto toute à l’heure avec (enfin !) l’ensemble des résultats d’analyse.

Je me rends compte à l’écriture de ce post que le véto a d’ailleurs conservé une partie des résultats, du coup mon compte-rendu sera un peu simplifié.

Le véto en question n’est pas spécialiste des amphibiens (on s’y attendait), alors son analyse est faite d’extrapolations ; la voici :
Mes noto ont été atteints d’une hyperplasie, c’est-à-dire d’un épaississement de la queue.
Puis réaction en chaîne : hyperplasie > inflammation > nécrose secondaire > plaies.
Des bactéries se sont installées : Kleibsiella sp et Aeromonas sp.

A noter au passage :
Recherche de Candia albicans : négatif
Recherche de moisissure : absence de colonie
Présence de parasites (je n’ai plus les détails en tête, le véto a gardé l’analyse), jugé normale par le véto.

Mais la cause alors ?
Alors là, c’est la grande question ! Il est possible que Kleibsiella et/ou Aeromonas soient responsables de l’hyperplasie.
Extrapolant sur d’autres animaux, selon le véto il est possible que ces bactéries aient généré une forme d’eczéma, entraînant une hyperplasie, et la réaction en chaîne qui s’en suit.

Pourquoi alors frapper et décimer mes notos peu à peu, et non d’un coup?
Là encore des suppositions : peut-être une fragilisation de l’individu (temporaire ?) entraînant une baisse de son pouvoir immunitaire, et donc une sensibilité à des bactéries inoffensives auparavant
Pour les causes de la fragilisation, des tas de pistes s’offrent à nous…


Remède
Le véto m’a remis un médicament « Mycoline O.C. » (VIRBAC), normalement pour les oiseaux de cage et de volière.
C’est sous forme liquide.
Une goutte contient 2.5mg de chloramphénicol.
Mais pour la posologie, là le véto n’en avait franchement aucune idée.
A priori un bain de 6-8 jours, mais dans quelles proportions ?
Le véto va se renseigner lundi auprès de VIRBAC ; mais peut-être avez-vous de votre côté également de l’expérience ?
 
comprendpas


J’espère éclairer par ce sujet ceux qui ont pu rencontrer (ou rencontreront) ce genre de déconvenue avec les notos.
Bon WE
Revenir en haut Aller en bas
Virginie&Chris
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4159
Age : 42
Localisation : Caen, FRANCE
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 17 Mai 2014, 21:15

Chloramphenicol: 20 mg/litre d'eau, en bain continu  complice 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
newtsaddict



Masculin Nombre de messages : 67
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 17 Mai 2014, 21:53

Virginie&Chris a écrit:
Chloramphenicol: 20 mg/litre d'eau, en bain continu

Merci pour la réponse !  cheers 

Au fait ? (je suis curieux) :
vous avez déjà eu à le tester, n'est-ce pas ?
Combien de temps aviez-vous fait durer le bain ? (le véto me parlait de 6-8jours pour être efficace)
Ca avait donné satisfaction, et bien supporté dans votre cas ?


Je vais attendre les préconisations du fabricant VIRBAC semaine prochaine.
Pas sûr qu'ils puissent répondre pour le cas d'un urodèle ; on verra bien...

Merci encore !
A+
Revenir en haut Aller en bas
Triton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6582
Age : 43
Localisation : Helsinki
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Dim 18 Mai 2014, 09:40

Merci de partager Newtsaddict!  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://urodeles.forumpro.fr
Virginie&Chris
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4159
Age : 42
Localisation : Caen, FRANCE
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Dim 18 Mai 2014, 14:51

On n'a jamais traité au Chloramphenicol, mais oui, tu fais 6-8 jours Wink

L'avantage de cet antibio là, c'est qu'en bain continu (donc pour les amphibiens aquatiques), il est aussi utilisé en traitement contre la chitride donc tu feras d'une pierre, 2 coups  Razz 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
newtsaddict



Masculin Nombre de messages : 67
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Lun 19 Mai 2014, 21:01

Alors, j'ai eu retour du véto.
Le fabriquant (Virbac) recommande également 20mg de Chloramphenicol / litre d'eau, en bain continu de 8 jours.
Ouf ! Les 2 sources concordent bien, ça m'épargne du tracas  Very Happy 
Le détail d'importance mentionné par le véto : renouveler l'eau tous les jours (changer l'eau et redoser le médoc) pour que le médicament ne perde pas en efficacité.

Dans mon cas, je vais donc utiliser un bac hôpital sans rien pour s'exonder et de faible profondeur d'eau pour éviter les noyades ; je vais suivre le traitement à la lettre.
Je vais commencer par l'individu qui avait été infecté ; je me réserve la possibilité de ne pas traiter l'individu "sain" (n'ayant jamais présenté de symptômes) si le traitement est mal vécu par le 1er.

Je vous tiens au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Triton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6582
Age : 43
Localisation : Helsinki
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Dim 10 Aoû 2014, 18:50

Salut,
Quelles sont les nouvelles?
Es tu arrivé à en sauver quelques uns?
Revenir en haut Aller en bas
http://urodeles.forumpro.fr
newtsaddict



Masculin Nombre de messages : 67
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 06 Déc 2014, 10:04

Bonjour,

Voici pour clore ce sujet un retour détaillé après plusieurs mois.
Bon, ceux qui me lisent et ceux qui me connaissent ont déjà compris que je ne sais pas faire un message sans me jeter dans les détails. En même temps c'est un forum pour s'exprimer et échanger (non?).


Lors du dernier message, il me restait 2 notos.
L'un en mauvais point, avec la queue abîmée = malade ;
l'autre visiblement en excellente santé.

Pour le 1er, j'ai commencé le traitement au Chloramphenicol.
Le triton était-il trop fatigué ? Il est mort dans rien d'eau avant la fin du traitement...

Le second triton en bonne santé n'avait jamais présenté de signes de maladie.
Lorsque l'hécatombe s'est accéléré, je l'avais isolé avec bain en préventif au bleu de méthylène.
Pas de bain de Chloramphenicol : puisque son compère étant mort pendant le traitement, j'ai préféré lui éviter ce traitement en préventif.
Plus tard, je l'ai placé (à la fin de l'été) dans un aquarium parfaitement équilibré, riche en microfaune et en plantes, dans ma cave.
L'aquarium, le décor, les plantes ni quoi que ce soit n'avaient jamais vu passer aucun triton.
Je sais qu'il n'est pas bon de changer un triton d'aquarium, mais :
1) je ne voulais pas le remettre dans celui qui avait vu mourir plusieurs de ses congénères.
2) j'attribuais (du moins en partie) la fragilisation de mes notos à l'absence de cycle été / hiver.
A la fin de l'été, la différence de température avec l'appartement n'était pas si énorme (moins de 5 degrés), l'eau est similaire... Bref je pensais le risque limité.

MAIS au bout de quelques semaines, mon triton en excellente santé a développé un début de mycose à la queue (film blanchâtre).
Retour illico à l'appartement dans un petit bac et bain au bleu de méthylène.

La mycose a disparu, laissant apparaître un bout de queue qui se noircissait, et un triton bien amaigri.
Et voilà mon highlander de triton qui développait la même pathologie que les autres !!!
J'ai alors entamé le bain de Chloramphénicol pendant 8 jours.
J'ai suivi ce traitement par une dizaine de jours de bleu de méthylène léger.
Nourrissage varié (lumbriculus, teignes de ruche, vers de vase, daphnies) et à volonté.
Changement d'eau régulier pour éviter que la nourriture non consommé ne vienne croupir l'eau.
Le triton a repris du poids en plusieurs semaines.
Pas très actif cependant, mais seul dans un bac aseptisé où rien ne se passe, cela ne m'a pas alerté.

Semaine dernière je l'ai réintroduit dans l'aquarium de ses tous débuts, toujours en appartement.
Même température d'eau, aquarium qui avait été quelques mois plus tôt complètement vidé et rempli à nouveau, avec absence de triton pendant plus de 8 mois, infusions raisonnables de feuilles de badanier, écosystème totalement équilibré (aselles, daphnies, crevettes, lumbriculus, planorbes...).
Je me disais qu'il serait bon que ce noto passe cet hiver à 20°C plutôt que dans la cave ; puisqu'il était faible je ne pensais pas judicieux de lui faire subir un hiver cet année.
Je me disais aussi qu'évoluer dans un milieu aseptique serait à terme moins bénéfique que dans un milieu équilibré et riche en microfaune.
25cm d'eau (la profondeur n'est pas un problème pour un noto !), des racines en surfaces et plantes flottantes, des plantes créant des formes de pallier pour un retour facile en surface...
J'avais observé que le triton se maintenait les premiers jours plutôt en surface : j'associais cela à une forme de stress (peut-être fallait-il que le triton "trouve ses marques").
La surface regorgeant d'aselles et autres cylcops, je me disais qu'il trouverait sans souci de quoi manger sans avoir à descendre plus au fond ; et la configuration de l'aquarium me laissait penser qu'un risque de noyade serait limité.

Et ce matin, noto retrouvé mort au fond de l'aquarium...  Pas vrai!



Alors mes conclusions et commentaires "philosophiques"?

* le bain de bleu ça enraye bien les mycoses (on le sait, mais c'est bien de le redire)

* le Chloramphenicol arrête bien les symptômes de queue qui noircit et évite que le phénomène ne s'aggrave.

* le Chloramphenicol est peut-être en revanche un traitement éprouvant (?), en tous cas si cela traite la forme (les symptômes), cela ne traite peut-être pas le fond (la maladie elle-même).

* les notos sont fragiles, et à déconseiller absolument aux débutants.
Qu'on se le dise, et qu'on le rabâche aux débutants !!!
Pour le moral ce n'est pas réjouissant de voir ses efforts et son implication récompensés par une hécatombe.
Heureusement que les autres espèces que je maintiens se portent bien, car entre nous c'est
une expérience si cuisante qu'on serait tenté de jeter l'éponge.


* J'ai pris la mauvaise décision d'acheter des individus détenus dans des conditions désastreuses.
Je ne mesure pas bien si mon hécatombe est liée à l'espèce (délicate), ou au fait que je suis parti avec un fort handicap capital santé. Sans doute un peu des 2.
J'avais fait beaucoup de route pour acquérir mes tritons, les individus n'étaient pas chers, j'en ai finalement  pris une dizaine en me disant qu'il y aurait probablement de la casse à 50%.
C'est une mauvaise analyse. Mieux vaut ne pas acheter un animal en mauvais état que de devoir "maintenir vivant" pendant des mois des individus ;  et tant pis si l'on fait la route, la frustration de se déplacer pour rien est bien plus digeste que la pénible frustration d'être impuissant face à une hécatombe.


Enfin, si ce topic a été lu par des personnes détenant des notos, je leur formule mon envie de recueillir quelques œufs fécondés si à l'avenir leurs protégés venaient à se reproduire.
J'ai cru comprendre qu'une bonne part du challenge sur la maintenance de notos repose sur la provenance WC des individus. Je me suis beaucoup documenté sur les notos et beaucoup investi sur cette espèce, j'aimerais persévérer et mettre à l'avenir toutes les chances de mon côté.
Merci de me contacter par MP pour cette demande spécifique d'œufs.

Bon WE
Newtsaddict
Revenir en haut Aller en bas
karalousi

avatar

Féminin Nombre de messages : 1316
Age : 37
Localisation : lyon
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 06 Déc 2014, 11:17

newtaddict a écrit:
Voici pour clore ce sujet un retour détaillé après plusieurs mois.
Bon, ceux qui me lisent et ceux qui me connaissent ont déjà compris que je ne sais pas faire un message sans me jeter dans les détails. En même temps c'est un forum pour s'exprimer et échanger (non?).

Tout à fait d'accord sur les échanges et le fait de s'exprimer  complice
Malgré tout ce qui s'est passé tu t'es enrichi d'une riche expérience.
Merci pour ce partage
Revenir en haut Aller en bas
Fenchurch



Féminin Nombre de messages : 377
Age : 41
Localisation : Grenoble (38)
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 06 Déc 2014, 13:12

Bonjour Newtaddict

et tout d'abord un grand merci pour avoir pris la peine de partager ton expérience : bien souvent, quand ça finit mal, on n'a tout simplement pas de nouvelles, que ce soit parce que l'auteur est dégouté/découragé/culpabilisé bref... alors que c'est primordial de partager son expérience, bonne ou mauvaise, et ses analyses ou suppositions...

Je ne connais pas précisément cette espèce, mais je m'y intéresse parce qu'elle fait partie de mes projets.
Ton histoire me conforte dans mes choix jusque-là : toujours prendre du NC en bonne santé apparente (et en tout cas maintenus correctement) plutôt que du WC, quitte à se limiter même fortement au niveau des espèces...

J'ai vu une vidée d'une grenouille avalant un triton, ce dernier intoxiquant la grenouille et sortant indemne de la bouche de la grenouille morte ou agonisante. J'ai eu l'impression que ce triton était un Noto, dans ce cas leur toxicité pourrait-elle être une cause d'auto-intoxication (même si les symptômes que tu décris ne font pas du tout penser à ça ) ?

A+
Fenchurch pompom
Revenir en haut Aller en bas
fredtriton
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9591
Age : 25
Localisation : Juvisy
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(   Sam 06 Déc 2014, 13:43

Salut,

Merci pour ton retour.
Ça conforte pas mal de choses... A commencer par la difficulté à les maintenir en captivité sur le long terme, sans que l'on sache pourquoi.

A priori ce qui semble fonctionner le mieux, c'est une maintenance en extérieur. Mais il y a assez peu de gens qui ont testé, donc au final difficile d'en faire parole d'évangile...

J'ai reçu cet été des Notos de la part d'une amie qui ne pouvait plus s'en occuper, donc une grosse femelle qu'elle maintenait depuis plusieurs années, qui s'était reproduite plusieurs fois.
A l'arrivée ça se voyait que ça allait pas. Deux jours plus tard, symptômes similaires à ceux que tu décris, et au final elle y est passée rapidement.
J'ai tendance à penser que le stress est un facteur clé, induisant peut être une immuno dépression ou un truc du genre ? Des bactéries mutualistes devenant pathogènes dans des conditions qui s'éloignent de l'habituel ?
C'est vraiment complexe.


Fenchurch : dans la vidéo dont tu parles, le triton en question est un Taricha.
Les Notos ont une certaine toxicité aussi, mais ça ne rivalise pas avec les Taricha...
Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com/
 
HEELP ! Noto mal en point, mort annoncée :-(
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Point mort
» Guppy avec petit point rouge
» comtoise
» J'en ai marre ! secma F440 DCI Véhicule A revoir !
» URGENT : Choc thermique !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urodèles :: Soins :: Maladies et blessures-
Sauter vers: